Amazon : record de 36,8 millions de commandes en une journée

 |   |  481  mots
Amazon a connu ses meilleures fêtes de Noël de son histoire en terme de commandes. Mais des problèmes de livraison sont venus ternir le tableau. (Photo : Reuters)
Amazon a connu ses meilleures fêtes de Noël de son histoire en terme de commandes. Mais des problèmes de livraison sont venus ternir le tableau. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le distributeur en ligne Amazon a salué jeudi une saison des fêtes "record", mais selon les médias américains certaines entreprises de messagerie ont été débordées par l'essor des achats sur internet et n'ont pas pu tout livrer à temps pour Noël.

C'est un nouveau record pour la distribution en ligne, et il a été remporté par le géant américain Amazon. La firme de Jeff Bezos a enregistré pas moins de 36,8 millions de commandes pour la seule journée du 2 décembre. Couronnant "la meilleure" saison 2013 "de l'histoire d'Amazon", selon un communiqué du groupe.

Le lundi le plus chargé de l'année pour le commerce en ligne

Même si l'ensemble des ces commandes a été enregistré dans le monde entier, on imagine, faute de chiffres précis, que c'est le marché américain qui a tiré le tout vers le haut.

Car le lundi qui suit la fête américaine de Thanksgiving et qui correspondait à la date du 2 décembre cette année est couramment appelé le "cyber Monday" car il est traditionnellement le plus chargé de l'année pour le commerce en ligne.

Gros succès pour le service "Prime"

Amazon dit aussi avoir gagné la troisième semaine de décembre plus d'un million d'abonnés dans le monde pour son service "Prime", qui combine une offre d'expédition gratuite en deux jours et l'accès à un catalogue de contenus numériques en ligne (films, séries, livres électroniques...).

"Prime a été si populaire cette saison qu'Amazon a limité les nouveaux abonnements durant les périodes de pointe, afin de garantir que le service à ses abonnés existants ne soit pas affecté par le bond de nouveaux abonnements", précise même la firme dans son communiqué.

Les clients d'Amazon victimes de son succès

Mais il n'est pas de succès sans revers de la médaille. L'engouement des consommateurs pour l'achat en ligne a en effet pris de court les services postaux qui n'ont pas su faire face à une demande qui n'avait pas bien été anticipée. Si bien que d'importants retards dans les livraisons ont été à déplorer.

UPS a par exemple reconnu sur son compte Twitter qu'il "a enregistré des volumes lourds pendant les fêtes et fait tous les efforts possibles pour amener les paquets à leur destination le plus rapidement possible".

Le concurrent Federal Express (FedEx) a évoqué pour sa part "une forte augmentation des volumes durant cette saison des fêtes", mais assuré dans un courriel avoir enregistré "des perturbations minimales".

"Nous travaillons directement avec les clients qui peuvent avoir subi des retards", a-t-il ajouté.

Amazon se dédouane des retards mais fait un geste

Une porte-parole d'Amazon, Mary Osako, a assuré que les centres de traitement du groupe avaient "traité et remis les commandes des clients aux sociétés de transport à temps pour une livraison pour les fêtes".

"Nous sommes en train d'examiner les performances des sociétés de transport", a-t-elle ajouté, précisant qu'Amazon offrait à ses clients dont le paquet n'est pas arrivé à temps le remboursement des frais d'expédition et une carte cadeau de 20 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/12/2013 à 12:48 :
a partir du 01 02 2014 toute transaction paypal serat taxe a 4, 8% (2% etablissement bancaire, 2, 8% tresor public), decret du 12 12 2013 (art5632b)
a écrit le 27/12/2013 à 12:45 :
a partir du 01 02 2014 toute transaction paypal serat taxe a 4, 8% (2% etablissement bancaire, 2, 8% tresor public), decret du 12 12 2013 (art5632b)
a écrit le 27/12/2013 à 11:41 :
Ca existe un vrai journal economique avec des lecteurs d'ailleurs que du FdG?????
a écrit le 27/12/2013 à 10:51 :
je refuse de commander chez amazone.... je refuse de faire mes courses dans les drive "entrepots"... cette société nous emmène tout droit à une vie en vase clos..... on sortira tout juste de chez soi pour aller travailler, et encore...... et moins on rencontrera de gens, lieux on se portera........

on appelle ça la modernité.....
Réponse de le 27/12/2013 à 11:38 :
Dans ce cas pourquoi lisez vos infos sur un ordinateur ?
a écrit le 27/12/2013 à 10:34 :
36,8 millions de caution pour l'esclavage moderne, la fraude fiscale, la capitalisme outrancier...
Réponse de le 27/12/2013 à 10:40 :
+1 pas mieux
Réponse de le 28/12/2013 à 9:37 :
Et surtout beaucoup moins de rentrées fiscales pour la France ? Amazon peut casser les prix. Et pour ceux qui penseraient le contraire Tout les services de
l'état deviennent payant les entreprises françaises restant en France pourront casser
les prix en HT
Réponse de le 01/01/2014 à 15:18 :
facile de denoncer une entreprise qui est multi-nationale , le problème fiscal n'est pas français en soi mais EUROPEEN , des pays souvent bien plus petits exploitent bien le filon sur ce sujet , m'étonnerai que cela change , réglez ce problème et ces multinationales seront plus .. fréquentables .. il est plus facile de demander de nationaliser un secteur d'activité moribond en europe que de réguler des activités ultra-lucratives et de rentes ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :