Immersion pendant un an dans un centre commercial

 |   |  318  mots
(Crédits : DR)
REPLAY. Une année durant, Patric Jean a filmé la vie dans un grand centre commercial. Sans commentaire, une immersion captivante dans un lieu où tout est pensé pour nous faire consommer.

Plutôt que de rester seul chez lui, Pierre passe ses journées au centre commercial, où tout le monde le connaît. En vieil habitué, l'homme se régale de pouvoir y faire la bise chaque matin aux jolies vendeuses. Courant des parkings aux allées où se pressent les badauds, le directeur de cette gigantesque machinerie veille au grain : "Notre rôle, explique-t-il, est de mettre le client en condition d'acheter. Il faut qu'il pose son cerveau, qu'il oublie toutes ses contraintes." Pour parvenir à cet objectif, rien n'est laissé au hasard. Sous la surveillance des vigiles et des caméras, chacun peut passer sans risque d'une boutique à l'autre, boire un verre ou se restaurer, enchaîner avec ses amis une partie de bowling et un karaoké. L'œil rivé sur les clients autant que sur leurs chiffres de ventes, petits patrons et franchisés ne ménagent pas leur peine, accumulant les heures tels des forçats ravis de leur sort.

Solitude au Polygone

Pendant un an, le cinéaste Patric Jean ("La raison du plus fort", "La domination masculine") a filmé des scènes du quotidien dans le labyrinthe d'un immense centre commercial. Avec ses allées végétalisées, ses boutiques de vêtements ou de gadgets, ses animations pour les petits et ses distractions pour les grands, c'est un microcosme où les générations se croisent, des jeunes qui fuient les rideaux baissés des petits commerces aux seniors trompant le désœuvrement.

Dans ce lieu de vie où tout est en perpétuel mouvement, la caméra s'attarde sur des clients, des flâneurs, des employeurs et des employés. De cet espace clos, sécurisé et pensé comme une utopie réalisée, Patric Jean fait jaillir la peur commune du vide et l'idéal fantasmé d'une solitude partagée.

Documentaire de Patric Jean (France, 2017, 54 min)

(source ARTE)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/07/2019 à 22:37 :
Le retour de striptease ?

Tain lin lin lin lin, pala lin lin lin lin lin...
a écrit le 28/07/2019 à 15:40 :
Les centres commerciaux sont clairement menacés par le e commerce.Aux USA, ils commencent à fermer.Dans ce contexte, on comprend pas pourquoi, le groupe Auchan,qui a des graves difficultés,persiste à continuer avec le projet contesté Europa city à Gonesse.
a écrit le 28/07/2019 à 13:33 :
Que dans un centre commercial tout soit pensé pour faire consommer est parfaitement normal, ce qui l'est beaucoup moins c'est tout ce qui est autour, comme les médias de masse en premier lieu, qui eux aussi sont pensés pour nous faire consommer.

Vous voulez sauver la planète ? Interdisez la publicité, laissez faire le bouche à oreille.
a écrit le 28/07/2019 à 10:19 :
Le Centre Commercial est l'ultime de la vacuité. D'aucuns les désignent comme des temples de la consommation. C'est leur faire trop d'honneur que de leur accoler le mot Temple. Ce sont plutôt des prisons, où la surveillance n'est pas le moindre des avatars. Malgré tous leurs efforts, les centres commerciaux ne recréeront jamais
le village humain.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :