Center Parcs de Roybon  : Pierre & Vacances souhaite un compromis

 |   |  273  mots
La livraison du domaine est espérée pour 2017
La livraison du domaine est espérée pour 2017 (Crédits : capture d'écran youtube AFP)
Alors que la construction du parc de vacances Center Parcs de Roybon (Isère) est suspendue, le groupe Pierre & Vacances se dit prêt à adapter son projet pour trouver un compromis.

Le président de Pierre & Vacances se dit "prêt à adapter" le projet de parc de vacances Center Parcs de Roybon (Isère) dont le chantier contesté est suspendu, dans un entretien au Journal du dimanche. "Je suis prêt à l'adapter", affirme Gérard Brémond au JDD. "Aujourd'hui la tension est forte : il faut trouver un compromis." Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu mardi l'un des deux arrêtés qui autorise le projet, une décision contre laquelle Pierre & Vacances s'est pourvu en cassation.

Jugement prévu d'ici fin juin 2015

Cette décision, dans l'attente du jugement sur le fond prévu d'ici à la fin juin 2015, ne permet pas d'entreprendre la construction du village et du centre aquatique chauffé qui doit voir le jour dans la forêt de Chambaran, à une trentaine de kilomètres de Grenoble. Le défrichement du site est en outre actuellement bloqué par des opposants "zadistes".

La livraison du domaine espérée pour 2017

"Nous attendons des suggestions des opposants et de l'administration", déclare le président de Pierre & Vacances, tout en affirmant que "le concept qui comprend 990 cottages et un espace aquatique doit être maintenu". "Nous avons toujours été ouverts aux discussions" mais "la focalisation sur une forêt sans valeur patrimoniale particulière, qui n'est classée ni zone Natura 2000 ni patrimoine de l'Unesco, est excessive", juge Gérard Brémond. Il souhaite le maintien du calendrier initial : début de la construction fin 2015, "pour livrer le domaine deux ans après". "Mais tout dépendra des différents recours et des éventuels accords avec les opposants", tempère-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/12/2014 à 16:47 :
Vive le chômage les aides à bas le travail
Les autres paierons
a écrit le 29/12/2014 à 16:24 :
les jihadistes verts vont encore gagner MAIS la democratie MEURT les votent des elus ne sont pas respectés
a écrit le 29/12/2014 à 13:57 :
je constaste que Pierre et Vacances sont prets à discuter, ce qui ne fut pas le cas avec le torrefacteur de café du sud de la France qui veut construire sa brulerie de café à 300 m d'altitude et à 200m des premières maisons, sans compter que sont des petites routes qui menent au village
a écrit le 29/12/2014 à 12:53 :
autant de bruit pour 300 emploie a mi tempt finance avec nos impots , un moment il faut redesendre sur terre,? ET VOIR LES AVENTAGES ET LES INCONVENIENTS? DE CES PROGES???
a écrit le 29/12/2014 à 8:21 :
Pierre et Vacances a accusé 27 millions € de pertes sur l’exercice 2011-2012, et 47 millions € sur celui de 2012-2013. Le résultat net publié début décembre pour la période 2013-2014 indique pareillement une perte de 23,3 millions €.
Le montant cumulé des subventions publiques, directes et indirectes, dont Pierre et Vacances pourra bénéficier pour le seul Center Parcs de Roybon : 113,9 millions € (37,4 pour les collectivités locales, 76,5 pour l’Etat).
A ce prix là, moi je dit laissons les grenouilles vivre leur vie !
Réponse de le 29/12/2014 à 10:58 :
vous avez raison quitter son HLM pour passer ses vacances dans un autre HLM pas vraiment tentant
a écrit le 29/12/2014 à 2:31 :
Il faudrait déjà vérifier que tous ces punks à chien payent des impôts
La démocratie ne doit pas être faible envers l'ultra minorité qui crie tres fort
a écrit le 28/12/2014 à 19:34 :
Des millions de chômeurs en France, une économie à l'arrêt et on bloque des investissements créateurs d'emplois pour sauver des papillons et des vers de terres!
a écrit le 28/12/2014 à 19:01 :
Maintenant que ça sent le gaz et après avoir détruit plus de 40 hectares avant la fin des recours ce n'est plus un compromis mais de la Compromission. Plus tous ceux qu'ils faudra encore sacrifier rien que pour l'assainissement. Ce coin des ***Champs de Bas Rangs*** du Roi Louis XI avec les étang est le point de passage durant les migrations de nombreuses espèces d'oiseaux d'eau dont certains très rares. En plus c'est un fabuleux coin à bécasses pour les chasseurs et s'il était encore de ce monde l'ancien Maire Albert Simian l'homme au 1000 bécasses ne me démentirait pas. En fait de bécasses maintenant c'est la population manipulée pour des emplois de merde payés avec l'argent des contribuables (celui donné à millions par les collectivités publiques). DONC AUCUNES RETOMBEES A PREVOIR .... QUE DES DETTES. (Maintenant qu'ils est à Paris on entend plus le Vallini ex-député devenu secrétaire d'état POUR L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE !car pour passer outre toutes les règles il faut des appuis)
Réponse de le 29/12/2014 à 8:21 :
Vous pronez donc le retour à la chasse à la bécasse plutôt que des emplois qui peuvent concerner beaucoup de personnes sans qualification...
La décroissance c'est beau quand on est jeune, qu'on manifeste et qu'on peut se permettre d'occuper le terrain car on est au RSA aux frais de la société que l'on critique.
Ne vous rendez vous pas compte que plus aucun projet qu'il soit industriel, commercial, touristique, ne pourra plus se faire en France? La population croit régulièrement (sans parler de l'immigration), et on empêche toute expansion de sources de richesses?
Réponse de le 29/12/2014 à 17:36 :
Les bécasses sont anecdotiques pour montrer la richesse de cette partie du territoire
des **Champs de bas rangs** d'ou sa diversité déjà sous Louis XI.
Vous parlez sans savoir car CENTER PARK va gagner plus d'argent AVEC TOUTES LES SUBVENTIONS DES COLLECTIVITES qu'en 10 ou 20 ans d'exploitation.
Pour ce qui de ces emplois sans valeur respectez au moins cette population qui ne va rien gagner et qui après le paiera sur ses impôts.
Votre méconnaissance est totale moi qui connaît ce village depuis après la guerre qui a péché, voire braconné, chassé les vipères sous le pont du Chaffard avec des arbalètes avec baleines de parapluie et j'en passe ...
Vous voyez ça ne m'est pas inconnu et mêm le petit Serge Perraud n'était pas encore né.
a écrit le 28/12/2014 à 18:37 :
Le pays est bloqué par des minorités bien pensantes.
Y'en a vraiment marre.
On nous dit quoi penser, dans quoi rouler,....
a écrit le 28/12/2014 à 16:10 :
On se demande à quoi servent les services de l'Etat le "conseil départemental d'hygiène et autres commission des sites"; On ne va pas en finir maintenant avec les recours anti démocratiques. Tout cela n'est vraiment pas constructif. Il faudrait donc remettre toutes les instances au panier , supprimer les lois et mettre tous les avis à l'eau !.
Un peu de clarté avant ferait du bien plutôt que de détruire après.
Réponse de le 29/12/2014 à 10:58 :
Les énarques polluent la France avec une complexité organisée

Suprimons l ENA et simplifions toutes les lois pour qu'un français moyen puisse lire et comprendre la loi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :