Apaisement autour d'EasyJet

 |   |  175  mots
Stelios Haji-Ionnou, qui possède 27% de la compagnie, a accepté de repousser ses demandes de dividende et de sièges au conseil d'administration.

Le bras de fer entre Stelios Haji-Ionnou, le fondateur et principal actionnaire d'Easyjet, et la direction de la compagnie aérienne, s'est légèrement apaisé hier. Stelios a accepté de repousser ses demandes de dividende et de sièges au conseil d'administration. Il faut dire qu'Easyjet a présenté d'excellents résultats au quatrième trimestre 2008 (coorespondant en fait à son premier trimestre fiscal): chiffre d'affaires en hausse de 32 %; nombre de passagers en augmentation de 10 %; revenus par passager en progression de 14 %.

Stelios, qui possède 27 % d'Easyjet depuis qu'il a repris le contrôle de la participation de sa s?ur cet hiver, se voulait rassurant hier sur les différends qui l'opposent à la direction. Il estime qu'une solution concernant le conseil d'administration, où il demande deux sièges, serait trouvée «d'ici six mois» et que le paiement d'un dividende pouvait attendre 2011.

De son côté, la direction est plus prudente concernant son nombre d'avions, qui doit passer de 170 actuellement à 197 en 2011. Elle insiste qu'elle a la possibilité d'annuler des commandes si besoin. Éric Albert, à Londres


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :