CMA-CGM cherche des investisseurs

L'armateur veut ouvrir son capital pour faire face à son endettement colossal. Pour la famille Saadé, à la barre du groupe depuis trente ans, une page se tourne.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Depuis le début de la crise et le plongeon du trafic maritime mondial, le navire marseillais CMA-CGM prend l'eau. L'armateur doit faire face à un endettement de plus de 5 milliards de dollars.

Pour tenter d'éviter le naufrage, le groupe recherche des investisseurs pour entrer dans son capital à hauteur de 300 à 400 millions de dollars, selon l'hebdomadaire L'Expansion. Outre cette ouverture à des fonds d'investissement, l'armateur compte ouvrir son capital à ses salariés.

CMA-CGM est handicapé par des besoins d'avances sur trésorerie très importants qui le poussent actuellement a tenter de différer ses commandes de nouveaux navires ou de renégocier âprement les contrats de négociations des bateaux qu'il loue (plus de 350, contre 36 porte-conteneurs détenus en propres).

Les difficultés du groupe révèle néanmoins les difficultés de la famille Saadé, en particulier Jacques Saadé, le fondateur du groupe et son dirigeant depuis trente ans. S'il veut sauver son entreprise, le franco-syrien va devoir accepter de rendre des comptes à de nouveaux partenaires.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.