Paris en appelle à Bruxelles dans le dossier Siemens Eurostar

Selon le quotidien allemand Frankurter Allgemeine Zeitung, la France estime que l'appel d'offre lancé par Eurostar et remporté par Siemens ne respecte pas le droit européen.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La France a saisi la Commission européenne après la décision d'Eurostar d'acheter les trains de l'allemand Siemens au lieu de ceux du français Alstom, rapporte le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung ce samedi. Paris fait valoir que l'appel d'offres ne respecte pas le droit européen rapporte le journal qui cite des sources à la Commission.

Au ministère des Transports à Paris, on indique que le gouvernement n'a déposé aucune plainte à Bruxelles. La France, ajoute-t-on, estime que le contrat ne peut pas être signé tant qu'une commission intergouvernementale franco-britannique n'aura pas terminé son examen des conditions de sécurité.

Des responsables à la Commission européenne cités par le quotidien allemand estiment que Paris n'a pas un dossier très solide. Jeudi, le secrétaire d'Etat français aux Transports, Dominique Bussereau, a fait valoir que les trains proposés par Siemens n'étaient pas suffisamment longs et posaient des risques en termes de sécurité, notamment en cas d'incendie.

La compagnie ferroviaire Eurostar, qui assure des liaisons commerciales entre Paris, Bruxelles et Londres depuis l'ouverture du tunnel sous la Manche en 1994, a annoncé le 7 octobre son intention d'acheter des rames à grande vitesse Siemens au détriment du fournisseur historique Alstom pour quelque 800 millions d'euros, une décision qui a provoqué la colère des pouvoirs publics français.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.