Geodis entend profiter de l'explosion de l'e-commerce

 |   |  351  mots
Copyright Reuters
Geodis, filiale de fret de la SNCF, s'associe au distributeur Kiala pour bénéficier de son réseau de relais en France et au Benelux.

Geodis, filiale de fret de la SNCF, a finalisé son partenariat avec le franco-belge Kiala, spécialiste de la livraison de colis dans des commerces de proximité. Cette annonce est un tournant stratégique pour Geodis, qui accroît ainsi sa maîtrise de la chaîne de livraison. Geodis est maintenant en mesure de livrer ses clients à domicile ou dans l'un des 5.000 relais de Kiala en France (buralistes, épiceries, libraires...)

Avec ce partenariat, Geodis, qui se revendique leader dans la livraison domestique, entend exploiter pleinement les perspectives de croissance de l'e-commerce. « Cette alliance avec Kiala démontre la capacité de Geodis, leader de la distribution en France, à innover pour répondre aux besoins de ses clients, en particulier des acteurs majeurs du secteur du e-commerce », souligne le directeur général délégué de Geodis, Jean-Louis Demeulenaere. Kiala, qui dispose d'un total de 7.000 points de livraison en Europe (Belgique, Espagne, France, Pays-Bas, Luxembourg) et qui gère jusqu'à 145.000 colis par jour, fait bénéficier Geodis de son réseau.

Ainsi le géant du fret investit pleinement le segment de la livraison dans les commerces de proximité sur lesquels il était jusqu'alors peu présent. Kiala, de son côté, accroît la qualité de son service, puisque désormais Geodis acheminera 60 % des colis de Kiala. La filiale de la SNCF « effectue deux livraisons par jour dans 36.000 villes de France, ce partenariat nous permet de tenir encore mieux les délais », estime Kiala.

La collaboration entre les deux groupes est vraisemblablement amenée à se poursuivre et de nouvelles offres en matière de relais seront proposées dans les prochains mois. Pour Geodis, ce partenariat n'est qu'une étape. La France est le marché le plus important à la fois pour Geodis et pour Kiala, mais la filiale de la SNCF entend étendre cette stratégie en Europe. " Il s'agit de fluidifier l'envoi et la réception, avec qualité et suivi d'informations et des coûts économiques compatibles avec ce qui est vendu " entre particuliers sur des sites comme eBay, a indiqué le directeur messagerie express de Geodis, Bruno Mandrin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :