Après une année noire, Air France-KLM mise sur le vaccin pour une reprise à partir d'avril

 |  | 553 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Philippe Wojazer)
Après avoir essuyé une perte d'exploitation de 4,5 milliards d'euros et une perte nette de 7,1 milliards d'euros en 2020, le groupe s'attend à une reprise à partir du deuxième trimestre avec le déploiement du vaccin.

Sans surprise, les résultats financiers 2020 d'Air France-KLM sont catastrophiques. La perte d'exploitation atteint 4,5 milliards d'euros; la perte nette grimpe même à 7,1 milliards d'euros en raison de provisions; un chiffre d'affaires en chute de 59%, à 11,1 milliards d'euros; et une dette nette qui s'est gonflée de près de 5 milliards d'euros pour culminer à 11 milliards d'euros. Les chiffres font peur. Seule bonne nouvelle, le groupe dispose de 9,8 milliards d'euros de liquidités et de lignes de crédit, grâce aux 10,4 milliards d'euros d'aides d'Etat sous forme de prêts garantis par les gouvernements français et néerlandais et de prêts directs de ces derniers, tous deux actionnaires à 14,3%...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2021 à 23:37 :
Cette boite coute cher aux contribuables, et les prévisions d'AF sont toujours très optimiste pour ne pas faire de réformes qui sont pourtant nécessaire.

Il y'a un ans le boss prévoyait une reprise en juillet 2020... lol

Heureusement que chez Lufthansa ils sont plus compétent.
Réponse de le 19/02/2021 à 13:36 :
Les commentaires d’Étienne sont un tissus d’âneries.

AF restructure à grande vitesse , plus vite que ses concurrents . AF n’a plus que 41000 salariés quand LH en affiche encore plus de 100 000.

La reprise correspondra avec la fin de l’épidémie et ce au niveau mondial , pas que la petite France cher Etienne .....

Le chiffres sont consultables aisément : la chute des cas et des décès dus à cette épidémie est en chute libre au niveau mondial . Neuf cent mille cas par jour recensés début janvier 360 000 par jour ces jours ci soit une baisse de 60% en un peu plus d’un mois.

La situation sanitaire globale s’améliore nettement , en France c’est clairement un peu plus long à se dessiner . Ce qui compte pour un transporteur aérien global c’est la situation globale , pas celle de la France .

Pour ce qui est du présent l’activité d’AF est supérieure à celle de LH prisonnière de marchés fermés . Mais c’est sur ils sont plus compétents....

Pour ce qui est de Ryanair votre commentaire cher Etienne m’a bien fait sourire . Appeler "accord marketing " une bonne vieille subvention ne change rien . Rien que pour Montpellier c’est 8,5 millions d’euros de subventions que celle ci a dû rembourser . C’est pareil dans toute l’Europe . On arrive au chiffre de 800 millions à 1,1 MILLIARDS d’euros de subventions PAR AN pour RYR....

1,1 milliards d’euros par an de subvention pour RYR pris directement dans la poche du contribuable européen. À ce compte là pas besoin de PGE.
Elle est pas belle la vie?
a écrit le 18/02/2021 à 19:02 :
A destination de la Tunisie, les tarifs d'AF sont deux fois plus chers que d'autres compagnies !

Quand à Transavia, le tarif demandé pour voyager avec une valise, augmente le prix du billet de presque 50 % ! Sans compter le tarif de nuit pour rejoindre Orly !
Réponse de le 18/02/2021 à 19:59 :
et... ??? si vous volez avec AF ou Transavia, il doit bien y avoir une raison !!?
Réponse de le 18/02/2021 à 23:20 :
Bonjour PNL, il y a une raison simple à ce que vous avez observé .

Le principe repose sur la gestion des sièges à vendre. SI TOUS LES SIÈGES A BAS PRIX SONT VENDUS LES PRIX AUGMENTENT...

Donc vous vous êtes retrouvés dans la situation suivante : les sièges chez AF se sont vendus plus vite que chez Tunisair par exemple . Cela veut dire que les consommateurs préfèrent , à prix équivalant voyager sur AF que sur TU . Si vous avez trouvé un tel écart de prix c’est que les consommateurs préfèrent voyager chez AF même si il y a un gros écart de prix avec TU.

Après l’offre et la demande finit par remplir les deux avions , mais pas au même prix...
Réponse de le 19/02/2021 à 10:01 :
Non, j'évite au maximum AF et Transavia, et cela depuis plusieurs années, car j'ai besoin d'emporter avec moi une valise pour un séjour d'une ou deux semaines.
a écrit le 18/02/2021 à 18:10 :
Le vrai frein ce n'est pas le covid mais ce sont les tests PCR que les états de l"EU rendent obligatoires pour soit partir soit revenir soit les deux....Prise de tête pour faire un test à 48h du départ puis un autre au retour. Pourquoi alors ne pas imposer carrément des tests PCR au niveau de chaque région??? Cela devient délirant!
Réponse de le 18/02/2021 à 20:00 :
La seule solution sera probablement le passeport vaccinal qui dispensera de test ceux qui sont vaccinés. Les autres auront choisi !
a écrit le 18/02/2021 à 17:36 :
avril de quelle annee?
les gens ne vont pas forcement se precipiter dans les aeroports pour avoir la chance d'etre assis a 10 cm d'un gars qui met son masque sous le menton pendant 4 heures car il n'arrive pas a respirer avec
le pb il est au contraire que depuis qu'on a annonce un vaccin, les gens ne respectent plus les gestes, c'est inutile, vu qu'il y a un vaccin
a écrit le 18/02/2021 à 17:17 :
A cette allure de vaccination Ils parlent d'avril 2022..
a écrit le 18/02/2021 à 16:59 :
BRITHIS AIRWAYS OUI, AIR FRANCE NO, car en avril nous n'auyrons même pas le même nombre de vaccinés que le R.U. fin janvier Donc Air France continuera de s'enfoncer dans le rouge et comme toutes les entreprises monopolistiques Françaises fera confiance au "généreux contribuable" Français pour se relever comme SNCF RATP EDF....
Réponse de le 18/02/2021 à 17:32 :
Encore un qui ne comprend pas que la marché d’AFKLM ce n’est pas la France mais le monde entier , tout comme pour BA ou LH....

Ce qui se passe en France n’est pas essentiel pour une entreprise globalisée.

Au cours des dernières décennies l’état français , et donc les contribuables français, a largement vécu aux crochets des compagnies aériennes françaises ( toutes , aucune exception) véritables vaches à lait . Ces contributions aux finances publiques se comptent en milliards tous les ans .

Quid d’une entreprise comme Ryanair qui touche, elle , entre 800 millions et 1,1 milliards d’euros de subventions ( source : commission européenne) TOUT LES ANS !?! Pas des prêts : des subventions , sonnantes et trébuchantes.... Ça , ça coûte cher au contribuable...

Rapporté au chiffre d’affaires la subvention serait de l’orde de 3 milliards par ans pour AFKLM ... on en est très très loin .....
Réponse de le 18/02/2021 à 23:34 :
La réponse à revanchard est un tissu d'aneries.

Ryanair ne touche pas de subventions.

Ryanair fait des accords marketing ou autre avec des aéroports, ça n'a rien à voir. Si les aéroport sont prets à payer une somme à Ryanair pour qu'elle vienne, c'est que l'investissement est bon;

Une dépense de 200 000 , mais qui au final rapporte 500 000.
Réponse de le 19/02/2021 à 11:41 :
Les accords marketing sont un autre nom pour SUBVENTIONS .

Allez sur le site du parlement européen commission transport : Édifiant !

Rien que sur Montpellier Ryanair a été condamnée l'été 2019 à rembourser 8.5 millions d'euros d'indemnités indument perçues. Et c’est pareil partout .

Au total 1,1 milliards de subvention ( pas des prêts ) chaque année .... Avec de l’argent public , celui du contribuable ... Curieusement, là , pas de hurlements des contribuables offusqués . Il faut croire que les groupes de pression qui , entre autres , s’attachent à nier cet état de fait ( suivez mon regard ...) sont particulièrement efficaces à protéger des intérêts qui sont tout sauf européens.....
La composition de l’actionnariat des compagnies low-cost européennes est à ce titre tout à fait édifiante.
a écrit le 18/02/2021 à 14:43 :
Comment espérer un redémarrage en avril , alors qu'il n'y a que les français pour s'imaginer que le certificat de vaccination ne sera pas nécessaire pour prendre l'avion. En avril au rythme actuel seuls les plus de 80 ans seront vaccinés avec deux doses , ce n'est pas cette catégorie d'âge qui va relancer le transport aérien.
Réponse de le 19/02/2021 à 9:11 :
Malheureusement exact, la vaccination est un boulet EU, les anglais et les israéliens ont montré que cela stoppait fortement le virus. Mais nous restons scotchés. Sans vaccin pas de reprise économique , mais ça ne suffira pas. L aérien est mondial...
a écrit le 18/02/2021 à 9:22 :
Bah vacciner des avions pourquoi pas hein, vu qu'on est chez les fous après tout...

"Le vaccin de votre boeing 737 max étant à jour nous vous souhaitons un excellent voyage en toute sécurité !" ^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :