Ryanair attaque Google et eDreams pour tromperie

 |   |  320  mots
La plainte a été déposée lundi 30 novembre notamment pour tromperie des consommateurs et contrefaçon de marque.
La plainte a été déposée lundi 30 novembre notamment pour tromperie des consommateurs et contrefaçon de marque. (Crédits : reuters.com)
La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé mardi 1er décembre avoir porté plainte contre le géant de l'Internet et le site de voyage en ligne.

"Nous lançons une procédure légale auprès de la Haute cour irlandaise contre Google et eDreams", a déclaré le patron de Ryanair Michael O'Leary lors d'une conférence de presse à Londres, mardi 1er décembre.

Ryanair reproche aux deux entreprises de tromper les clients cherchant à acheter des billets de la compagnie irlandaise sur Internet. La plainte a été déposée lundi 30 novembre notamment pour tromperie des consommateurs et contrefaçon de marque, a-t-il précisé.

eDreams, un site jugé trop semblable à celui de Ryanair

Le moteur de recherche Google propose en effet en priorité un site eDreams, jugé trop semblable par son adresse (par exemple www.ryanair.edreams.fr en France) et par sa présentation à celui de Ryanair.

La compagnie se plaint également du fait que les prix figurant sur le site de voyage ne reflète pas ses propres tarifs.

"Nous avons un problème avec la tromperie, pas avec le principe de la publicité" payante facturée par Google, a souligné Michael O'Leary.


Capture d'écran d'une recherche Google avec le terme "ryanair" effectuée le 02/12/15.

Les sites comme eDreams, dont la maison mère est cotée en Espagne, paient en effet couramment le géant américain pour figurer en tête des résultats des recherches. Google les met en avant tout en les signalant avec une pastille jaune "Annonce" pour indiquer que les résultats correspondant ont été sponsorisés.

"Nous sommes en total désaccord avec la position de Ryanair", a réagi un porte-parole d'eDreams, soulignant qu'il devait encore étudier la plainte.

"Cette procédure est seulement une nouvelle tentative de la part de Ryanair d'empêcher les agences de voyages en ligne de proposer aux consommateurs les meilleurs prix et choix pour réserver des vols", a -t-il ajouté.

      | Lire aussi: Ryanair se rêve en géant du voyage sur le net

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2015 à 9:51 :
Je suis entièrement d'accord sur la démarche de Ryanair contre eDreams, ce dernier vend des billets Ryanair moins chère mais prend au passgaes 50 € de frais.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :