Robocath automatise l'artériographie

La PME développe un robot destiné à la radioprotection contre les rayons X et à la téléassistance.

Créée en octobre 2009 à Rouen au sein de la pépinière Seine Biopolis, Robocath (contraction de robot et de cathéter) développe un robot qui permettra de manipuler des cathéters à distance dans le domaine de l'artériographie. Cet outil vise, en premier lieu, à protéger les radiologues des rayons X lorsqu'ils pratiquent la radiologie interventionnelle (méthode d'imagerie utilisant les rayons X pour explorer les vaisseaux et intervenir sur ces vaisseaux). « Les protections plombées qu'utilisent actuellement les radiologues ne protègent que partiellement. Si les médecins étaient protégés des rayons X, ils pourraient étendre le bénéfice de la radiologie interventionnelle et de la chirurgie non invasive, à un plus grand nombre de patients », explique le fondateur de Robocath, Philippe Bencteux, médecin radiologue à la clinique Mathilde de Rouen.

Le dispositif qu'il vient de breveter porte sur le stockage et l'organisation du cathéter et de son « guide » sur un champ stérile. L'intervention à distance est le deuxième secteur visé Robocath. « Cet outil peut aussi permettre un meilleur accès des patients à la radiologie interventionnelle d'urgence réservée aujourd'hui aux grands centres hospitaliers. »

Après la construction du prototype technique, Philippe Bencteux s'attellera à la phase de tests : tests sur « fantôme » reproduisant les caractéristiques du corps humain, tests sur animaux et, enfin, tests (dits « cliniques ») sur humains. Le créateur qui a bénéficié d'une « aide à l'innovation » d'Oséo (subvention et avance remboursable) est également soutenu par la société de capital-développement Ascendi issue de la communauté monastique de l'abbaye de Saint-Wandrille. Claire Garnier, à Rouen

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.