Les Thermes de Saujon se modernisent

La société investit 1 million d'euros pour restructurer une de ses deux cliniques. Ses eaux thermales aident à combattre le stress.
(Crédits : T. Thomas)

Alors qu'elle célèbre ses 150 ans en 2010, la société des Thermes de Saujon (Charente-Maritime) gère un ensemble composé de deux cliniques de 54 chambres chacune, d'un établissement thermal et d'une résidence de 54 studios réservés aux curistes. La clinique Hippocrate va recevoir un investissement de 1 million d'euros pour être restructurée et modernisée. En 2009, cette société qui emploie 110 personnes a réalisé un chiffre d'affaires de 9 millions d'euros.

Depuis leur création en 1860, par le Dr Louis Dubois, les thermes sont réputés pour leur « eau oligométallique, froide, bicarbonatée calcique et magnésienne. Ses vertus sont reconnues dans l'équilibre du système neurovégétatif », souligne Thierry Dubois, président du directoire des thermes et descendant du fondateur. Car depuis un siècle et demi, la famille, où se sont succédé des générations de médecins, est aux commandes de l'établissement thermal qui comprenait à ses débuts une salle de douches et deux cabines de déshabillage, à côté du cabinet où l'aïeul recevait ses patients...

Aujourd'hui, outre les cliniques et la résidence pour les curistes, la société a considérablement enrichi son établissement thermal en nouveaux équipements. Elle dispose ainsi d'un espace bien-être comprenant piscine, jacuzzi, sauna, hammam, etc. Le tout alimenté bien entendu par l'eau thermale de Saujon. En 2009, la société a reçu près de 2.800 curistes, autour de 1.200 malades hospitalisés, tandis que son centre de bien-être, baptisé Philae, a enregistré quelque 12.500 entrées. Thierry Thomas, à Saujon

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.