La Marseillaise  : Périr ou croître par le fer et le fleuveLe...

La Marseillaise : Périr ou croître par le fer et le fleuve

Le port de Marseille a beau être « grand » depuis la réforme portuaire en cours, il est loin du tiercé de tête européen. Pour exister au plan mondial, un port doit s'appuyer sur une desserte efficace, diversifiée et durable. Or, à Marseille-Fos, on ne brille ni par l'un, ni par l'autre de ces qualificatifs. Ainsi, 80 % des conteneurs qui entrent au port en sortent par la route, contre 13,7 % pour le chemin de fer et 4,7 % par le fleuve. Ce qui ne cadre guère avec les objectifs des Grenelle de l'environnement, rappelle le quotidien.

Le Populaire du Centre : La Blanchisserie attend l'argent de la Défense

Depuis octobre 2009, le ministère de la Défense n'a pas payé ses factures ; 300.000 euros d'impayés qui ont amené la Blanchisserie du Limousin, à La Courtine, au redressement judiciaire. Créée en 1916, l'entreprise familiale (28 salariés) travaille avec 40 corps de l'armée sur tout le territoire. D'après le quotidien, le cas n'est pas isolé : près de 300 PME françaises sont actuellement en difficulté pour cause d'impayés du ministère.

Presse Océan : ça brille à Impec'Entretien

Dans le milieu pas toujours rose du nettoyage, Impec'Entretien revendique un « service au sens propre » et privilégie le social. Ici, on évite les horaires décalés, quitte à bousculer les habitudes des clients. Créée en 1980 par trois frères nantais, l'entreprise de nettoyage d'immeubles a exploité le créneau qu'offre la disparition du métier de concierge. Aujourd'hui, Impec'Entretien emploie 300 salariés équivalant temps plein et a réalisé, en 2009, 10,5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Depuis deux ans, la PME propose aussi du nettoyage à domicile. Après un démarrage difficile, l'activité devrait générer cette année un chiffre d'affaires de 250.000 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.