Des épices équitables

 |   |  123  mots

À côté de son engagement pour la sauvegarde des poissons sauvages, Olivier Roellinger mène aussi un travail sur les épices. Voyageur impénitent, il parcourt le monde à la recherche d'ingrédients rares qu'il compose pour réaliser des mélanges uniques, souvent en très petites quantités,. Pour aller plus loin et accompagner les producteurs, il s'est associé à plusieurs ONG pour créer des filières équitables et bio. « Nous essayons d'être un trait d'union entre ces oubliés de la planète, qu'ils soient au Cambodge, au Vietnam, à Madagascar ou en Inde, et un public beaucoup plus large, explique Olivier Roellinger. Pour être dans une démarche responsable, nous leur achetons leur production à quatre fois le prix du marché. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :