Toyota décline une gamme Prius hybride

 |   |  355  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : toyota)
Le constructeur a dévoilé à Detroit un monospace et une compacte dérivés de sa célèbre berline thermique-électrique.

La Prius hybride est une bénédiction. C'est le modèle qui a le plus fait pour la célébrité de Toyota ces dix dernières années. Et de loin. Cette petite berline à motorisation essence et électrique a donné une très enviable aura écologique au constructeur japonais. Du coup, ce dernier s'avise que le précieux label pouvait être mieux utilisé. Un seul modèle, la Prius, va donc donner naissance à une vraie gamme. Déjà, une version rechargeable de la berline, capable de parcourir vingt kilomètres en mode électrique, devrait arriver en Amérique du Nord au premier semestre 2012, et en Europe au second. Mais, au salon de Detroit, Toyota a dévoilé, discrètement, un futur monospace de 4,60 mètres de long (une quinzaine de plus que la berline), la Prius V, dotée de la même mécanique de 134 chevaux - 98 en thermique, 80 en électrique, mais les deux ne s'additionnent pas mathématiquement ! Ce modèle familial sera commercialisé à la rentrée 2011 aux États-Unis, à l'été 2012 en Europe.

La Prius C (compacte), raccourcie pour en faire une citadine, sera, elle, réservée au marché américain, où elle arrivera au premier semestre 2012. En Europe, Toyota n'en aura pas besoin, puisque l'usine française de Valenciennes fabriquera... une petite Yaris hybride, dont la mise sur le marché devrait intervenir à la rentrée 2012. La marque de luxe de Toyota, Lexus, n'est pas en reste dans l'hybride, puisque la nouvelle compacte CT 200 h, lancée en mars prochain, n'est qu'une Prius recarrossée et rebaptisée. Décidément, la famille s'agrandit !

Un Nouveau moteur à l'étude

Toyota, qui a indiqué mardi travailler au développement d'un moteur électrique utilisant moins de métaux rares pour réduire ses coûts, a écoulé environ 700.000 véhicules hybrides dans le monde en 2010, en hausse de 30 % par rapport à 2009. Sur ce total, il y avait à peu près 500.000 Prius. 58 % des hybrides Toyota ont été livrés au Japon, 27 % outre-Atlantique, 10 % en Europe. Avec 7.000 unités en 2010, Toyota France affirme que 11 % de ses ventes se font déjà avec des modèles thermiques-électriques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :