Air Liquide conforte son leadership dans le solaire

Leader mondial des gaz industriels pour la fabrication de panneaux photovoltaïques, le groupe français conforte encore sa position avec la signature de quinze nouveaux contrats de long terme en Chine, Allemage, à Taïwan et au Japon. Le montant de ces marchés et le nom des commanditaires n'ont pas été dévoilés. Mais le groupe compte un portefeuille de clients déjà large et composé des plus grands industriels mondiaux du secteur : les chinois Suntech et Yingli Green Energy, l'allemand Q-Cells, le norvégien REC, l'américain Sunpower...

1 mn

Copyright Reuters

C'est en Chine, où les fabricants ne cessent d'accroître leurs capacités de production, que le français rafle la mise. Il a consolidé ses relations avec 6 des 7 premiers fabricants de cellules solaires en silicium cristallin, grâce à la signature de nouveaux contrats d'approvisionnement. Mais il se renforce aussi sur la technologie des couches minces, auprès d'un client en Allemagne.
Le groupe devra investir pour répondre à ses nouvelles commandes mais il n'a pas donné de chiffre. Mais il a globalement décidé d'investir 500 millions d'euros pour sa division gaz et services au premier trimestre 2011.

150 clients dans le monde
Air Liquide est le fournisseur de plus de 150 clients du marché photovoltaïque dans le monde, représentant une capacité totale de fabrication nettement supérieure à 20 GW par an. Les capacités de production mondiale sont en forte hausse et devraient doubler d'ici à deux ans, selon l'Association européenne de l'industrie photovoltaïque (Epia).
Depuis trois ans, sa division électronique a multiplié les contrats dans le secteur photovoltaïque. Le groupe fournit les gaz utilisés à tous les stades du processus de fabrication des cellules photovoltaïques, et installe à chaque fois une unité de production à côté de l'usine de ses clients. Les gaz concernés sont l'azote et l'hydrogène, pour la production de silicium polycristallin, l'azote, l'argon et l'hélium pour les wafers de silicium, l'azote, le silane ou encore l'ammoniac pour les cellules de silicium. Pour le solaire à couches minces, il fournit de l'azote, de l'hydrogène et du silane.
Air Liquide est aussi présent sur le segment des matériaux dits précurseurs, qui optimisent le rendement des cellules ou améliorent leur qualité, par exemple des molécules permettant de déposer des revêtements aux propriétés antireflets.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.