Start-up cleantech : 5 conseils à suivre

 |   |  505  mots
La création d’entreprise innovante dans un environnement complexe en plein essor comme celui des éco-activités est une aventure passionnante. Mais comme toute aventure, elle comporte sa part d’inconnu et d’écueils à éviter.

A l'occasion de l'appel à candidatures du Prix Cleantech Republic 2013, Benoît Blanchard - Responsable Innovation chez Alcimed - livre 5 conseils-clés aux porteurs de projets cleantech français.

Bien connaître son marché

Apprenez à connaître votre marché avant de finaliser votre offre. Qui sont mes clients ? Quels sont leurs besoins au quotidien ? Quels sont les circuits de décisions ? Qui sont mes concurrents ? Quelles sont les tendances, les opportunités ou encore les barrières à anticiper ? Vous avez sans aucun doute déjà une vision de ces différents éléments. Mais prenez le temps d'approfondir, de regarder ces points avec un œil neuf. L'écueil à éviter c'est de concevoir son offre sur des idées a priori, pour se rendre compte trop tard que celle-ci ne correspond pas à des réelles attentes, que le positionnement concurrentiel n'est pas viable ou que de nouvelles réglementations ne vont pas permettre de se développer.

Ne pas se disperser

Sachez faire des choix ! Comme de nombreux projets innovants, il est probable que le vôtre puisse adresser de nombreux segments de marchés. Mais une grave erreur serait de se disperser pour « chasser » des contrats sans se focaliser. En effet, même si ça peut paraître séduisant à très court terme, se disperser ainsi ne vous permet pas de vous rendre clairement visible et lisible sur un segment de marché. A moyen terme, cette dispersion vous desservira. De plus, prospecter est une activité qu'il faut concevoir comme un réel investissement : ne multipliez pas les placements à risques ! Focalisez-vous là ou vous avez le plus de chance d'être les meilleurs.

Avoir un coup d'avance

Toujours avoir à l'esprit le court, le moyen et le long terme. Ayez un coup d'avance ! Sachez quel cap prendre, mais en étant capable de naviguer à vue. Vos investisseurs vous remercieront et vous accorderont d'autant plus leur confiance s'ils sont rassurés sur votre objectif, mais aussi sur la route qui vous y mène.

Rester réaliste

Construisez un business plan réaliste, à la mesure de vos moyens et capacités. Un business plan trop optimiste sera peu crédible, mais surtout, il ne vous aidera pas à piloter efficacement votre activité. Pensez à définir vos objectifs non pas en se basant sur des rêves mais sur ce que vous serez en capacité d'aller chercher. Soyez ambitieux, mais ne vous bercez pas d'illusions.

Parler simplement

Apprenez à parler de votre projet simplement, un enfant de 10 ans doit pouvoir comprendre. Vous n'en serez que plus convaincant vis-à-vis de vos collaborateurs, de vos investisseurs et de vos futurs clients !

---

Prix Cleantech Republic 2013 : plus que 5 jours pour candidater !

Cleantech Republic organise la 5ème édition du Prix de la Jeune Entreprise Eco-Innovante en partenariat avec Grenoble Ecole de Management, Bpifrance et La Tribune. L'appel à candidatures est ouvert. Les dossiers doivent être transmis avant le 28 octobre 2013 à minuit.

---

Bio express de l'auteur

Benoît Blanchard est Responsable Innovation chez Alcimed. Cette société conseille et accompagne les porteurs de projets innovants depuis 20 ans.

Cleantech Republic

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :