Des Land Rover plus sobres, mais pour qui ?

Le constructeur britannique prépare des 4x4 hybrides et rechargeables, pas vraiment prioritaires aux yeux de ses clients.
(Crédits : dr)

L'équation est quasiment impossible : comment un constructeur automobile spécialisé dans les 4×4, polluants par définition, peut-il réduire ses émissions de CO2 sans compromettre la qualité de ses véhicules ? Conscient malgré tout d'un problème d'image, Land Rover tente de s'atteler à la tâche, avec un objectif de réduction de 25 % des émissions moyennes de sa flotte d'ici cinq ans.

Avec un important retard sur ses concurrents, le constructeur - propriété depuis 2008 de l'indien Tata - travaille à des véhicules hybrides, qu'il compte introduire sur le marché d'ici à 2013. Des hybrides rechargeables sont ensuite prévus pour la seconde moitié de la décennie.

défi technologique

Si ces techniques équipent déjà des voitures commercialisées, le défi technologique n'en reste pas moins important. A Gaydon, dans la campagne près de Birmingham, en Grande-Bretagne, Land Rover a installé un laboratoire lui permettant de travailler à ces projets les mains dans un cambouis virtuel. Le prototype est projeté en 3D au centre de la pièce. Cela permet aux ingénieurs d'étudier directement l'un des principaux challenges, consistant à trouver de la place pour la batterie d'environ 160 litres (la taille d'un gros aquarium), nécessaire pour une autonomie de 40 kilomètres. Effectuant des gestes qui ne sont pas sans rappeler Tom Cruise dans le film « Minority Report », les ingénieurs déplacent les différentes pièces du moteur et de la carrosserie à la recherche de la meilleure solution. Pour l'instant, il a fallu élever de quelques centimètres le plancher du coffre et perdre une place précieuse pour ceux qui utilisent vraiment leur 4×4 en pleine nature.

Au total, l'objectif de ce 4×4 hybride rechargeable est d'émettre moins de 100 grammes de CO2 par kilomètre (170 g/km de CO2 pour l'hybride non rechargeable). Ce niveau, déjà atteint par les voitures les moins polluantes commercialisées actuellement, serait trois fois inférieur à certains modèles actuels de Land Rover. Mais de son propre aveu, le constructeur de 4×4 est encore loin du but : « C'est excitant, mais il reste encore énormément de travail », estime Peter Richings, qui dirige le programme sur les hybrides.

De plus, les clients de ces grosses cylindrées, séduits par les capacités techniques des Land Rover d'aujourd'hui, seront-ils vraiment attirés par cette offre ? « Pour l'instant, les besoins des clients, et leurs modes de transport, n'ont pas beaucoup changé », reconnaît Phil Popham, directeur général de Land Rover. Il ajoute que c'est particulièrement le cas dans les pays émergents, où le chiffre d'affaires est en hausse.

impact marginal

Quelle sera la part de ces véhicules hybrides dans les ventes de Land Rover ? « Entre 5  % et 10 % des gammes qui les proposeront d'ici à 2013-2015 », répond Peter Richings. Autrement dit, l'impact de ces véhicules verts sera marginal sur les émissions de C02 de l'ensemble de la flotte Land Rover. « Tout à fait d'accord : les hybrides sont ce qui vient en dernier pour réduire le CO2 », répond Martin Dowson, qui travaille sur le projet. Selon lui, la priorité est ailleurs : alléger les véhicules, réduire les frottements sur la route, limiter la consommation des moteurs. C'est dans cet objectif qu'un nouveau châssis en aluminium a été introduit. De même, les nouvelles Land Rover sont équipées d'un système de « stop and go » éteignant le moteur à chaque arrêt (feu rouge par exemple) et redémarrant par simple appui sur l'embrayage, qui génère une économie de carburant de 5 % à 8 %.

Mais l'une des solutions les plus paradoxales reste le développement de la Land Rover « compact », dont une version consistera en un véhicule à deux roues motrices, en vente l'année prochaine. A 130 g/km de CO2, elle se situera effectivement parmi les voitures les moins polluantes. Il fallait y penser : pour rendre les 4×4 propres, il suffisait d'en faire des voitures traditionnelles, à deux roues motrices. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.