" Négocier sur les salaires "

" Depuis un an, nous intensifions notre politique contractuelle en matière salariale. Notre dernier accord, très innovant, introduit un "bouclier salarial ". Aucun salarié à temps complet ne peut gagner moins de 1.700 euros brut par mois, tout compris, soit 25 % de plus que le Smic. Nous avonsrenégocié un accord d'intéressement ; nous allons en négocier un autre sur la partici-pation. Également sur les prochains 12 à18 mois, notre programme comprend des discussions sur la retraite supplémentaire, le Perco. Plus globalement, nous avons ouvert en février un grand chantier sur la modernisation des filières professionnelles. La grille actuelle qui conditionne les rémunérations est obsolète par rapport à l'évolution des métiers dans l'entreprise. Il y a dix ans, on comptait à peu près 50 % de personnel de catégories ouvriers-employés ; aujourd'hui, ce n'est plus que 25 %. Dans dix ans,ce pourcentage sera réduit à 10 %. Or, le nombre de filières professionnelles inscrit dans la grille pour cette catégorie reste toujours le même ! Ce n'est pas tenable. La nouvelle grille doit tenir compte de ces évolutions économiques, tout en offrant des perspectives d'évolution salariale jusqu'à 60-65 ans. "

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.