CAC 40

La composition stylistique de l'indice parisien est restée inchangée depuis la dernière analyse de l'Edhec. Avec une exposition de 69 % au style « value », contre 31 % au style « growth », il conserve un biais « value » très au-dessus de sa moyenne sur longue période et très proche de son niveau maximal observé sur ces six dernières années, une tendance qui dure maintenant depuis janvier 2008.La composition stylistique du DAX est, elle aussi, restée très stable depuis la dernière analyse de l'Edhec. L'exposition au style « value » a perdu 1 point pour s'établir à 45 %, tandis que l'exposition au style « growth » a progressé d'autant pour atteindre la valeur de 55 %, confirmant la tendance actuelle de biais en faveur du style « growth » pour cet indice qui affiche le plus souvent un biais en faveur du style « value ». Il est à noter que le CAC 40 et DAX, qui ont tendance à présenter sur le long terme des profils de style assez concordants, avec cependant un biais « value » toujours un peu plus marqué pour l'indice CAC 40, sont actuellement très dissemblables.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.