Sarkozy prêt à revoir les baisses de charges

 |   |  171  mots
Réunissant hier les partenaires sociaux à l'Élysée, le « sommet social » n'a pas donné lieu à des décisions formelles. Mais Nicolas Sarkozy a tracé de nombreuses pistes de réformes. Ainsi, répondant favorablement à la demande de plusieurs syndicats, il est prêt à engager une discussion tripartite sur la question des baisses de charges, que les syndicats veulent mettre sous conditions. Selon la CGPME, le chef de l'État irait même jusqu'à une refonte du système d'allégements de charges. Ceux-ci sont réservés aujourd'hui aux salariés se situant entre 1 et 1,3 smic. D'où un blocage des hausses de salaires au-delà. La CGPME suggère un système d'allégements forfaitaire : les 200 ou 300 premiers euros de tous les salariés ou presque bénéficieraient d'allégements.Nicolas Sarkozy veut aussi améliorer le système de prise en charge des licenciés économiques, en revoyant l'articulation entre conventions de reclassement personnalisées et contrats de transition professionnelle. Les précaires ne seraient pas oubliés. Page 4

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :