EADS signe un mégacontrat

2 mn

défenseC'est une très bonne nouvelle pour EADS? et une mauvaise pour Thales et Paris. Concourant sous les couleurs de l'Allemagne, le groupe européen a signé mardi un contrat estimé, selon nos informations, à environ 2 milliards d'euros portant sur la surveillance des frontières de l'Arabie Saoudite. Ce montant comprend la partie Nord (Irak) déjà gagnée par EADS. Ce dernier, qui avait remporté l'appel d'offres en janvier aux dépens de son rival Thales et malgré le forcing de l'Élysée en faveur de ce dernier (« La Tribune » du 11 février), négociait depuis avec le client saoudien les termes du contrat, dont la signature a été annoncée hier par le site Internet du « Point ». Le patron d'EADS Defence & Security, Stefan Zoller, et le président d'EADS Defence & Security France, Hervé Guillou, étaient depuis quelques jours en Arabie Saoudite pour concrétiser la signature du contrat.Le succès d'EADS reste un échec majeur pour la France, Thales ayant négocié en gré à gré avec les Saoudiens pendant plus de vingt ans un contrat estimé alors à 7 milliards d'euros avant que Riyad opte, en 2007, pour un appel d'offres international. En raison d'une guerre entre les intermédiaires et les réseaux français. Début 2009, l'électronicien avait même tenté de revenir dans le jeu, en faisant une nouvelle proposition commerciale non sollicitée. En vain. Thales devra se consoler avec le contrat de surveillance de frontières gagné au Maroc, jamais annoncé publiquement et en cours de déploiement.« Vision 2020 »Pour EADS, ce contrat vient à point nommé pour étayer sa stratégie, « Vision 2020 », de rééquilibrage entre des activités militaires et de sécurité et le civil (Airbus notamment), par la croissance organique dans un premier temps. Une fois la crise passée, le groupe visera des acquisitions, notamment aux États-Unis, dans la défense.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.