Sodexo poursuit sur sa lancée

2 mn

estaurationLe modèle économique de Sodexo a, une fois encore, démontré son efficience hier lors de la publication de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'exercice 2008-2009. Celui-ci s'inscrit en hausse de 8,8 %, à 11,4 milliards d'euros. La croissance de l'activité, hors effet de change, est ressortie à 3,4 %. Surtout, le groupe a profité de cette occasion pour confirmer ses objectifs de rentabilité au titre de l'exercice en cours, soit un résultat opérationnel compris entre 730 et 760 millions d'euros (contre 690 millions en 2007-2008) pour une croissance organique du chiffre d'affaires de 5 %.Le leader de la prestation de services de restauration s'est particulièrement bien tenu ces derniers mois en Bourse. Y compris durant la vague de désengagements dans le courant de l'année 2008. Le groupe profite de la spécificité de son métier, les périodes de crise poussant nombre d'entreprises à externaliser leurs prestations de restauration et de services de maintenance ou de gardiennage. Lors du précédent exercice déjà, Sodexo avait pu afficher des performances en hausse tout en maintenant sa croissance.Favorite pour le CAC 40Seul bémol : avec 37,7 % du capital, Bellon SA, le holding familial du fondateur de l'entreprise, bloque tout projet d'augmentation de capital susceptible de réduire l'endettement. De fait, faute d'argent, Bellon SA ne pourrait sûrement pas suivre une opération de refinancement et le fondateur n'a sans doute pas plus envie de se faire diluer. Pour autant, la valeur fait partie des entreprises préférées de nombreux gérants de portefeuilles. Elle fait même figure de favorite dans la course à l'intégration du CAC 40.Il faut dire qu'avec une capitalisation boursière de 5,9 milliards d'euros elle pèse bien plus qu'Air France, qui ne capitalise plus que 2,7 milliards ou même Peugeot (4,4 milliards). On lui oppose certes Hermès, qui représente 10,5 milliards d'euros (soit plus que Bouygues ou Renault lesquels capitalisent respectivement 9,2 milliards et 7,6 milliards). Mais Sodexo présente le net avantage d'avoir un capital bien plus ouvert que le groupe de luxe dont la structure de commandite en actions hypothèque ses chances d'intégration. Hier encore, la valeur était bien orientée en Bourse s'adjugeant au final 3,65 % à 37,92 euros. P. B.-B.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.