Stopper en douceur les primes à la casse

1 mn

Le ministre de la Relance, Patrick Devedjian, qui rencontre aujourd'hui à Bruxelles les commissaires européens Neelie Kroes et Günter Verheugen, respectivement en charge de la Concurrence et de l'Industrie, attirera leur attention sur les risques d'une sortie abrupte du système des primes à la casse. Une douzaine de pays européens représentant 85 % du marché automobile européen ont adopté un tel système ces derniers mois.Le gouvernement français, alerté par PSA et Renault, souhaite à présent éviter un abandon brutal de ces mesures. « Les dispositifs passés ont eu des effets récessifs sur les marchés au moment de la sortie, souligne-t-on au cabinet de Patrick Devedjian. C'est ce que nous voulons éviter. » Paris se défend pourtant de venir à Bruxelles avec une position précise. « Nous voulons faire valoir l'intérêt d'une consultation », explique-t-on au cabinet. Florence Autret, à Bruxelle

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.