Les majors de l'intérim convaincues d'entente

Coup dur pour le travail temporaire en France. Les divisions françaises des majors du secteur ont reçu une amende de 94,4 millions d'euros pour entente durant les années 2003 et 2004. Selon le Conseil de la concurrence, ces sociétés se « consultaient à une large échelle pour coordonner leur politique commerciale vis-à-vis des clients grands comptes », parmi lesquels Eiffage, La Poste, Alstom, EDF, les Galeries Lafayette et Alcan. Ces comptes sont stratégiques pour les groupes de travail temporaire puisque les vingt premiers clients représentent entre 17,2 % et 25,3 % de leur activité annuelle. Le surcoût pour les employeurs d'intérimaires « se chiffre à plusieurs dizaines de millions d'euros ».Pourtant, ce n'est pas l'un de ces donneurs d'ordres qui a porté plainte, mais un ancien dirigeant de Vedior au Luxembourg à qui ses responsables avaient demandé « de limiter son action commerciale, jugée trop agressive, depuis le Luxembourg vers la France », relève le Conseil de la concurrence.Parmi les condamnés, c'est Manpower qui écope de la plus forte amende : 42 millions d'euros. Dominique Laurent, directeur général administration et finances, annonce à « La Tribune » que « Manpower envisage très sérieusement de faire appel de cette décision ». La société a en effet toujours « contesté la traduction des faits », c'est-à-dire l'entente, même si elle ne dément pas qu'à l'époque il y ait eu des contacts entre les sociétés d'intérim.De leur côté, ses concurrents ont bénéficié d'une clémence car ils « n'ont pas contesté les faits ». Adecco, numéro un en France, se voit ainsi infliger une amende de 32,5 millions d'euros, sa filiale Adia 1,7 million, et VediorBis 18,2 millions.Ces amendes, dont le paiement n'est pas suspensif à d'éventuelles procédures d'appel, interviennent alors que tous ces groupes ont annoncé des plans de réductions d'effectifs pour  : 500 postes en France pour Vedior, 225 d'ici à 2010 pour Manpower et 600 pour Adecco d'ici juin. H. D.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.