La restauration doit faire sa révolution culturelle

 |  | 165 mots
Lecture 1 min.
L'application de la TVA réduite dans la restauration est effective. Pour les restaurateurs, elle apparaît comme une mesure de justice fiscale et un ballon d'oxygène pour redonner du souffle à des marges qui se sont dégradées. Pour le gouvernement, qui a accepté de perdre 2 milliards d'euros de recettes fiscales, c'est l'occasion de redistribuer du pouvoir d'achat au consommateur et de prendre des mesures en faveur de l'emploi des jeunes. Malgré leur souhait de reconstituer en priorité une trésorerie mal en point, les professionnels ne peuvent pas ignorer cette volonté politique. Toutefois, la restauration traditionnelle reste mal outillée pour faire la démonstration de la dégradation de ses comptes d'exploitation. La mission du groupe de travail sur le chiffrage du coût de la baisse de TVA et des engagements de la profession n'a pas été facilitée par le manque de données fiables sur l'activité des restaurants. Pourtant, ce ne sont pas les modèles qui manquent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :