Insee  : un rapport préconise le transfert de 500 agents à Metz

 |   |  188  mots
Plus de 500 agents de la statistique publique pourraient être délocalisés à Metz, contre un millier initialement envisagé, préconise un rapport remis hier au Premier ministre, proposant une « montée en charge progressive » des transferts jusqu'en 2013. En septembre, Nicolas Sarkozy avait annoncé à des élus de Moselle, département touché par les restructurations dans l'armée, des mesures de compensation, dont la délocalisation d'un millier d'emplois de l'Insee à l'horizon 2011. Jean-Philippe Cotis, directeur de l'Insee, et Jean-Pierre Duport, vice-président du Conseil national de l'information statistique (Cnis), avaient alors été chargés de remettre au Premier ministre un rapport sur « les contours, les effectifs, l'organisation » d'un futur pôle de la statistique publique à Metz.Alors que les salariés sont appelés aujourd'hui, à se rendre aux urnes dans le cadre des élections prud'homales, un sondage CSA pour le magazine « Liaisons sociales » paru hier indique que près de 7 électeurs sur dix (69 %) s'abstiendraient ou voteraient blanc ou nul. Selon le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, ces élections seront « un vrai test social » si « plus d'un tiers des salariés votaient. ++BSD ++Ne Pas Supprime

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :