La télévision analogique s'arrête aujourd'hui à Coulommiers

3 mn

Les pouvoirs publics préfèrent parler de « passage » afin d'éviter le terme d'« extinction » qui pourrait être anxiogène. Quoi qu'il en soit, la diffusion analogique de la télévision sera bel et bien arrêtée ce mercredi à 17 ?h? 30, à Coulommiers (Seine-et-Marne) et dans 9 communes avoisinantes. Ce sont les premières communes de France à faire le grand saut. Le reste du pays suivra d'ici à fin novembre 2011. Cet après-midi une cérémonie officielle réunira la ministre de la Culture, Christine Albanel, la secrétaire d'État à l'Économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, le président du CSA, Michel Boyon, et le député-maire UMP de Coulommiers, Franck Riester.L'opération a été bien préparée. Car il est essentiel pour les pouvoirs publics que ce « pilote » soit réussi. Conscientes de cela, pas moins de 7 villes (Lannion, Fougères?) avaient postulé pour être la première à essuyer les plâtres. À Coulommiers, à vingt jours de l'extinction, seuls 6 % des 7.500 foyers concernés ne recevaient toujours pas la TV numérique. Et seuls 7 % estimaient ne pas avoir été bien informés. Les retardataires sont aujourd'hui estimés à « 2 % ou 3 % ».Concrètement, depuis novembre, des bandeaux d'information ont été diffusés pendant les programmes en bas de l'écran. Un compte à rebours a été installé sur la façade de la mairie avec ce slogan : « Équipez-vous ! » Quatre « médiateurs », tout vêtus de blanc, ont sillonné les rues. Des bénévoles ont été mobilisés pour aider les moins technophiles. Ont été mis en place un centre d'appels, un site Internet, et un local d'informations au sein de l'office du tourisme. Enfin, dimanche dernier, un stand d'informations a été installé sur le marché. Confiant, le maire a d'ores et déjà prévu une grande fête samedi soir pour « fêter ce succès ».aide et subventionAu total, l'opération coûte 400.000 euros, financés intégralement par l'État. Ce budget sert notamment à aider la population. Les foyers exonérés de redevance et dont le revenu imposable ne dépasse pas un plafond (4.877 euros par an pour une personne seule) bénéficient d'une aide de 30 euros pour acheter un adaptateur TNT. Les foyers exonérés de redevance reçoivent aussi une subvention dans les rares cas où une antenne doit être installée. Enfin, les plus de 70 ans et les handicapés se voient offrir la visite d'un installateur. Toutes ces aides devront être généralisées dans tout l'Hexagone, mais les paramètres seront ajustés en fonction des résultats de Coulommiers.Les pouvoirs publics espèrent aussi que les chaînes historiques contribueront à l'aide aux handicapés et personnes âgées, mais les chaînes sont réticentes. En raison du désaccord sur ce point, TF1 et M6 ont refusé en décembre de voter le budget 2009 du groupement chargé de l'extinction (France Télé Numérique), limitant leur contribution à seulement 4 millions d'euros.In fine, la France, ayant pris beaucoup de retard, va devoir conduire l'extinction à marche forcée (cf. ci-contre). Alors que le processus est déjà achevé en Finlande, Allemagne, Pays-Bas et Suède. En Grande-Bretagne, le processus s'étale sur quatre ans (2008 à 2012), et la première ville pilote, Whitehaven, avait été arrêtée dès octobre 2007. JAMAL HENNI

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.