immigration  : engagements tenus

Sarkozy président a poursuivi ce que Sarkozy ministre de l'Intérieur avait initié à la fin du mandat Chirac : la politique « d'immigration choisie ». La loi du 21 novembre 2007, complétant un texte en 2006, a renforcé la lutte contre l'immigration clandestine et instauré des quotas d'étrangers dont la France juge avoir besoin et qu'elle estime être capable d'accueillir. Huit accords avec des pays africains ont d'ailleurs déjà été signés pour prévoir ces quotas. En contrepartie de cette politique d'immigration restrictive, la France s'est engagée dans une démarche de codéveloppement à l'égard des pays acceptant ces accords. Lors de la présidence française de l'Europe, Nicolas Sarkozy a réussi à faire adopter un pacte sur l'immigration s'inspirant de ces options. Mais sa mise en ?uvre reste à faire. Si cette politique est fortement contestée à gauche, en particulier la multiplication des expulsions d'étrangers en situation irrégulière, elle correspond aux engagements pris durant la campagne et semble recueillir l'assentiment d'une majorité de l'opinion. P. C.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.