Les socialistes espagnols sanctionnés

 |   |  152  mots
C'est un sérieux avertissement que les électeurs espagnols ont adressé hier au gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero. L'opposition conservatrice du parti populaire (PP) a en effet gagné les européennes avec 42 % des voix, contre 38,7 % pour les socialistes. Ces derniers enregistrent donc un net recul tant par rapport aux européennes de 2004 que par rapport aux législatives de 2008, lorsqu'ils avaient devancé le PP, respectivement, de 2,3 et 4 points. La crise, et surtout l'envolée du chômage, a pénalisé davantage que prévu les socialistes qui, il y a quinze mois encore aux législatives, remportaient encore près d'un million de voix de plus que les conservateurs. La tâche de Zapatero, qui ne dispose déjà que d'une majorité relative au Parlement, sera désormais plus ardue, tandis que les conservateurs s'en trouvent eux renforcés pour accuser le gouvernement d'inefficacité face à la crise. Th. M., à madrid

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :