Le séquençage du génome du blé progresse

 |  | 188 mots
Lecture 1 min.
Une équipe internationale de recherche conduite par des chercheurs français de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) a réalisé une avancée majeure dans le séquençage du génome très complexe du blé, base de l'alimentation de 35 % de la population mondiale. En reconstituant la carte physique du plus grand chromosome du blé (3B), ces chercheurs ont ouvert la voie au séquençage de la totalité du génome de cette céréale. Ce séquençage pourrait aider les scientifiques à développer des variétés de blé plus productives et résistant mieux à la sécheresse et à d'autres facteurs de stress. Malgré sa grande importance économique, l'exploration du génome du blé ("Triticum aestivum L.") est en effet très en retard par rapport à d'autres céréales comme le maïs, le riz ou le sorgho. La taille gigantesque et la complexité de son génome étaient jusqu'à présent un frein à la recherche. Il comporte en effet 17 milliards de paires de bases, soit 5 fois plus que le génome humain et 40 fois plus que celui du riz.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :