Fillon bataille contre le PS

 |  | 204 mots
Lecture 1 min.
olitiqueFace à une motion de censure sans risque pour son gouvernement, François Fillon a choisi hier de hausser le ton contre le Parti socialiste. L'opposition avait déposé une motion de censure, défendue à la tribune de l'Assemblée par l'ancien Premier ministre Laurent Fabius, qui a accusé Nicolas Sarkozy d'être devenu en deux ans « monsieur Chômage et monsieur Déficit ». Sur la scène internationale, le chef de l'État « parle impeccablement à gauche », mais « lorsqu'il revient sur la scène nationale, il agit toujours à droite », a-t-il lancé.« Consensus national »Cette motion de censure, a répliqué François Fillon, « en dit bien davantage sur le PS que sur le gouvernement et la majorit頻. « Face à la crise, nous ajustons nos stratégies en permanence. A contrario, la gauche ne renouvelle aucune de ses propositions. Dans l'épreuve, nous croyons au consensus national ; vous le repoussez comme si tout compromis était à vos yeux une compromission. Nous sommes acquis à l'ouverture, l'opposition l'est au manichéisme », a-t-il martelé.À Matignon, on expliquait hier que François Fillon avait refusé de faire un discours de politique générale, puisqu'à ses yeux, il n'y a pas eu d'inflexion de l'action menée depuis deux ans. H. F.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :