EADS remporte le contrat miksa en arabie saoudite

 |   |  170  mots
Selon nos informations, EADS a remporté l'appel d'offres lancé par l'Arabie Saoudite fin 2007 portant sur la surveillance d'une partie des frontières du royaume, anciennement appelé Miksa (plus de 7 milliards d'euros) et aujourd'hui, selon des proches du dossier, découpé en cinq tranches. « Les Saoudiens doivent annoncer de façon imminente ce contrat », note-t-on à Paris. Même le lobbying de l'Élysée en faveur de Thales n'a pu infléchir la décision des Saoudiens. Déjà donné favori à l'automne (« La Tribune » du 28 octobre), le groupe européen, qui aurait proposé des prix très compétitifs par rapport aux deux autres candidats (Thales et Raytheon), est en train de tailler des croupières sur ce marché au groupe d'électronique. Déjà choisi en Roumanie, puis en Arabie Saoudite en juin 2008 (frontière nord) et au Qatar, EADS devrait annoncer au salon de l'armement d'Abou Dhabi en février la signature d'un nouveau contrat avec les Émirats arabes unis pour l'architecture d'un projet de surveillance de frontières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :