Hubert VedrineAncien ministre des Affaires étrangèresLa dipl...

 |  | 185 mots
Lecture 1 min.
Hubert VedrineAncien ministre des Affaires étrangèresLa diplomatie Obama marque-t-elle une rupture avec celle de son prédécesseur ? Oui, et même complète, car Barack Obama redessine actuellement une grande politique étrangère américaine sur les décombres de l'ère Bush. Sa conception, et sa compréhension du monde extérieur, tranchent avec celle de son prédécesseur. Barack Obama veut certes restaurer un leadership américain, mais il s'agit d'un leadership relatif, car le président américain a compris que les Occidentaux ne sont plus les maîtres du jeu. À l'inverse, George W. Bush était habité par une vision manichéenne du monde et obsédé par la prédominance américaine. Le point de départ de la diplomatie d'Obama est donc radicalement opposé, et il tente une politique étrangère différente : avec le monde arabo-musulman, il prend le contre-pied total de son prédécesseur. Reste à savoir s'il réussira, ce qui n'est pas encore certain ! propos recueillis par éric cholObama a compris que les Occidentaux ne sont plus les maîtres du jeu.flashinterview

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :