Loyers

 |   |  171  mots
Poste très lourd dans le budget des ménages, les loyers grimpent toujours. De 2,3 % en un an, selon les chiffres publiés hier par l'Insee pour juillet. Une hausse bien supérieure à celle de 1,31 % affichée par l'indice de référence des loyers entre le deuxième trimestre 2008 et le deuxième trimestre 2009, et qui sert de base à la révision annuelle des loyers du secteur privé. Mais ce décalage s'explique : l'indice ne concerne que les baux en cours. Lorsqu'un propriétaire récupère son bien puis le reloue, il peut choisir librement le nouveau loyer. De plus, pour les baux en cours, l'augmentation est appliquée à date fixe (généralement la date anniversaire de signature du bail). Or, fin 2008, l'indice de référence affichait des hausses encore fortes (+ 2,95 % au troisième trimestre et + 2,83 % au quatrième). Les locataires dont le bail expirait à cette époque ont donc subi des augmentations de près de 3 %. Consolation : la prochaine hausse devrait être beaucoup plus modérée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :