Effet surprise sur Danone

chronique de la volatilitéLa publication des résultats par plusieurs sociétés de l'indice Eurostoxx 50 semble avoir apaisé certaines tensions. Certes, les bonnes surprises ne constituent pas une écrasante majorité : seules 10 sociétés sur les 16 ayant publié leurs résultats 2008 ont progressé le lendemain de la publication. Cependant, même pour les groupes ayant déçu les investisseurs, un certain reflux de nervosité a pu être observé : mesure de cette tension, la volatilité implicite à court terme a été en retrait sur quasiment toutes ces valeurs. À l'exception notable de Danone, dont la volatilité implicite 1 mois a progressé de près de 5 points parallèlement au décrochage du titre. Même si ses chiffres ont été globalement en ligne avec les attentes du consensus, le leader mondial du yaourt a fait les frais du léger « écornement » de son statut défensif. En effet, si Danone a rempli ses objectifs (8,4 % de croissance organique), c'est en particulier grâce à Numico et ses 21 % de croissance organique. Alors que l'eau en bouteille dans les marchés matures et les produits laitiers aux États-Unis ont révélé des performances décevantes. Selon les analystes d'Exane BNP Paribas, le décrochage brutal de la valeur, à l'annonce des résultats, a surtout fait suite à des ambiguïtés sur les hypothèses de change. Les analystes demeurent néanmoins positifs sur Danone, qui devrait tirer avantage de la robustesse de ses parts de marché. Le groupe français affiche une prime de valorisation de seulement 5 à 10 % par rapport à ses concurrents Procter & Gamble, Unilever et Kraft ? qui ont déçu les investisseurs sur les volumes. Cependant, le secteur agroalimentaire européen est aujourd'hui particulièrement bien valorisé. Si bien que le potentiel haussier de Danone, lié à la reconstitution de sa prime relative au secteur, devrait être limité par un ratio PE 2009 de 13 fois. Avec un faible risque de baisse, et une espérance de gains limitée, la volatilité de Danone devrait se normaliser dans les prochains mois. nsi le groupe français a rempli ses objectifs, c'est grâce à Numico, en particulier, et ses 21 % de croissance organique. Laurent Roussel, Exane Derivatives.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.