La facture de Chelsea pour Abramovich

Roman Abramovich, déjà touché par l'effondrement de l'économie russe, n'a guère plus de chance avec son club de football, Chelsea, qui a essuyé l'an dernier une perte de 75 millions d'euros, dont 26 millions liés aux licenciements de deux entraîneurs. Le club anglais a déjà coûté 800 millions d'euros à l'oligarque russe.La capitale espagnole, candidate aux Jeux olympiques de 2016, table sur un budget low-cost de 2,5 milliards d'euros, quatre fois inférieur à celui des JO de Londres de 2012.Atteinte par la récession des États-Unis, l'économie mexicaine devrait se contracter de 0,3 % cette année, selon le FMI. La Banque mondiale veut mettre en place un fonds pour venir en aide aux plus vulnérables, a annoncé hier à Rome son président Robert Zoellick. Celui-ci estime que, si la crise persiste, entre 1,4 et 2,8 millions d'enfants pourraient mourir dans les pays pauvres entre 2009 et 2015 et 46 millions de personnes de plus pourraient plonger dans la pauvreté. Jugeant la période actuelle « dangereuse », il propose que les pays développés versent 0,7 % du montant de leurs plans de relance pour alimenter ce fonds.L'Afrique et la Chine ont établi l'an dernier un nouveau record d'échanges commerciaux, qui ont totalisé 106 milliards de dollars, soit une progression de 45 %. La publication de ce chiffre intervient alors que le président chinois, Hu Jintao, accomplit actuellement une tournée sur le continent noir, qui l'a conduit hier au Sénégal.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.