Bank of America en mal d'argent

1 mn

La première tranche de 25 milliards de dollars apportés par le Trésor américain fin 2008 n'aura pas suffi. Bank of America devrait bénéficier d'une nouvelle injection publique de plusieurs milliards de dollars, indiquait le « Wall Street Journal » (« WSJ »). Pour la banque, qui publiera ses résultats mardi prochain (à l'occasion desquels le plan de recapitalisation devrait être présenté), l'enjeu est d'importance : elle estime ne pas être en mesure de reprendre Merrill Lynch, dont le sauvetage avait été annoncé mi-septembre. La fin d'année 2008 ayant été catastrophique sur les marchés, le portefeuille d'actifs toxiques de Merrill devient trop lourd à porter pour son acquéreur qui devrait enregistrer un trop important volume de dépréciations. inquiétudesSelon le « WSJ », des négociations seraient actuellement menées avec le Trésor, ce dernier craignant que l'échec de la reprise de Merrill ait un effet déstabilisateur pour les marchés financiers américains. Une hypothèse serait que la banque prenne en charge une partie des actifs toxiques jusqu'à un certain niveau au-delà duquel le Trésor interviendrait.D'ores et déjà les marchés ont très mal réagi hier : le cours de Bank of America perdait 22 % a mi-séance à moins de 8 dollars. De leur côté, les « credit default swaps », assurances contre le risque de défaut de la banque ont augmenté de 30 points de base hier dans la journée, pour s'établir à 210 points de base (il faut débourser 210.000 dollars pour s'assurer sur 10 millions) selon les données de Phoenix Partners Group. G. L. S.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.