Le plan américain fixé à 825 milliards de dollars

 |   |  221  mots
L'équipe du président élu américain Barack Obama et la majorité démocrate de la Chambre des représentants sont parvenues à un accord pour voter un plan de relance de 825 milliards de dollars. Il se décomposera en « 275 milliards de dollars de baisses d'impôts et 550 milliards de dollars dans des investissements prioritaires ». De leur côté, les leaders démocrates du Sénat espéraient que la chambre haute se prononce hier soir sur l'octroi à la Maison-Blanche des 350 milliards de dollars restants dans le plan de soutien à la finance (Tarp). Le nombre d'engagements de procédures de saisies a augmenté de 81 % l'an dernier, atteignant 2,3 millions de propriétaires américains, selon le consultant RealtyTrac Inc. Boycott. Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a pressé hier la Ligue arabe d'agir « maintenant » dans le conflit à Gaza en demandant aux pays arabes de couper leurs liens économiques avec Israël.G8. Le modèle « traditionnel » des réunions du G8, le groupes des huit pays les plus développés du monde, est « dépass頻, et il doit devenir « plus souple », a estimé hier le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini.Turquie. Ankara était proche hier d'un accord avec le Fonds monétaire international pour un nouveau prêt, qui devrait se chiffrer aux alentours de 20 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :