RFF reporte un appel d'offres en raison de la crise financière

 |  | 199 mots
En raison de la crise financière, Réseau Ferré de France (RFF) a décidé, selon nos informations confirmées par l'entreprise, de reporter au 2 décembre la remise des offres pour le projet GSM-R en raison de la crise financière. Ce projet vise à renouveler les systèmes de signalisation utilisés sur 14.000 km de lignes en France et est nécessaire pour les rendre interopérables à l'échelon européen. Quatre groupements associant un spécialiste des concessions et un opérateur ou un équipementier télécoms (Bouygues-Bouygues Télécom, Vinci-SFR, Eiffage-France Télécom, Macquarie-Alcatel) devaient remettre aujourd'hui leurs offres finales. " Nous avons estimé qu'il était plus judicieux, vu les circonstances, de décaler cette échéance de six semaines, sachant que chacun des groupements devait remettre une offre à prix ferme l'obligeant à mobiliser près de 500 millions d'euros " , indique le directeur chez RFF du projet GSM-R, Gabriel du Plessis. Le GSM-R étant un partenariat public-privé, l'attributaire pressenti, qui devrait à présent être désigné en 2009, sera chargé de la construction et de la maintenance du réseau radio, mais aussi de son financement durant quinze ans, en contrepartie d'un loyer versé par RFF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :