Aon adopte une organisation décloisonnée

 |   |  285  mots
Le projet de réorganisation figurait dans le plan d'entreprise « Lead 2010 » d'Aon France, l'un des trois premiers courtiers d'assurance de l'Hexagone. Il est désormais effectif. « Nous avons profité du changement de siège social pour mettre en place cette réorganisation », explique le nouveau directeur général Damien Guermonprez entré il y a trois mois dans l'entreprise. Il était auparavant directeur général de la Banque Accord (groupe Auchan). Le déménagement à Colombes des 900 collaborateurs a eu lieu la semaine dernière dans des locaux en « open space », sans bureaux fermés. « Cet aménagement traduit notre nouvelle organisation de travail décloisonnée et matricielle », précise Damien Guermonprez. L'objectif affiché par le courtier est clairement d'insuffler davantage de dynamisme commercial dans l'entreprise. Concrètement la branche d'assurance dommages est divisée en 5 pôles commerciaux selon le type de clients?: entreprises de taille mondiale, institutions financières, PME (de 20 à 500 millions d'euros de chiffre d'affaires), groupes affinitaires (clubs, associations...), professions libérales et réglementées. Les chargés de clientèle de chacun de ces pôles solliciteront selon les besoins l'un des 9 pôles d'expertise technique (dont responsabilité civile, construction, crédit, transport). « Nous séparons l'acte de vente, de l'acte de placement des risques auprès des assureurs », indique le directeur général car pour lui « le changement est source de progrès ». Il en attend une accélération de la croissance du chiffre d'affaires de toute façon « en progression » en 2008. nDamien Guermonprez, directeur général.Hervé Houdard, directeur général délégué.René Lefeuvre, directeur général délégué.Légende interne ImageVincent Redier, président d'Aon France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :