Sony-Ericsson vise les services

Particulièrement frappé par le retournement brutal du marché mondial des téléphones portables en fin d'année, le fabricant nippo-suédois Sony-Ericsson, qui a viré dans le rouge en 2008, a décidé d'adopter une nouvelle stratégie. Le numéro trois mondial du secteur cherche à « sécuriser sa base de clients et trouver de nouvelles opportunités de revenus ».Il entend « fusionner la communication et le divertissement, les expériences multimédias » : la coentreprise de Sony et Ericsson, qui a bâti son succès avec des téléphones axés sur la photo, à la marque Cybershot, ou axés sur la musique, à la marque Walkman, deux labels empruntés à Sony, va dorénavant lancer des appareils offrant toutes ses fonctions à la fois. L'industriel a présenté dimanche soir à Barcelone deux modèles répondant à cette nouvelle exigence : le W995 (voir photo), un téléphone Walkman également équipé pour la vidéo avec un appareil photo à 8,1 mégapixels, ainsi qu'un modèle tactile à grand écran, nom de code « idou », équipé d'un appareil de 12 mégapixels, un record, et dont la sortie est prévue au second semestre.Du côté des nouvelles recettes, Sony-Ericsson va enrichir son site de musique Play Now avec une offre de films Play Movies, un service de téléchargement illimité sur abonnement « Play Now Plus », dont il n'a pas précisé le prix, et un logiciel MediaGo permettant de télécharger n'importe quel fichier (audio, vidéo, podcast) sur un PC et de le transférer sur son mobile. Une stratégie finalement assez suiviste, deux ans après les premières initiatives de Nokia en la matière. D. C.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.