opel  : le chinois BAIC reste en piste

1 mn

Selon le quotidien allemand « FAZ », qui cite des sources proches de GM, le groupe chinois Beijing Automobile Industry (BAIC) va avoir accès aux comptes d'Opel afin de pouvoir mettre en place une offre d'achat éventuelle. Le président de BAIC, Xu Heyi, pourrait se rendre en Allemagne dans les deux prochaines semaines. Le groupe chinois avait déjà déposé une offre de reprise en mai, mais après la date limite fixée. Finalement, malgré l'accord passé en urgence entre GM et Magna, Berlin n'exclut donc pas d'autres possibilités. Cependant, cette ouverture chinoise pourrait aussi être un moyen de pression utile sur Magna pour le gouvernement fédéral dans le cadre de négociations difficiles sur le futur visage du constructeur.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.