Ubifrance souhaite que le Brésil soit un nouvel eldorado pour les exportateurs

Certes, les exportations françaises en direction du Brésil ont explosé ces dernières années, affichant un taux de progression de 135 % depuis 2004 alors que, dans le même temps, les ventes tricolores totales à travers le monde augmentaient de 26 %. Certes, le nombre d'entreprises françaises prospectant au Brésil progresse à vitesse grand V?: 380 entreprises ont participé à des opérations collectives menées au Brésil en 2008 par Ubifrance, l'agence de soutien des entreprises françaises à l'exportation, contre 184 en 2007 et 132 en 2005. Certes, la présence des entreprises françaises est relativement importante?: elles emploient plus de 400.000 personnes, faisant de la France le sixième investisseur étranger au Brésil.l'année de la franceNéanmoins, parce que les exportations tricolores vers le pays des Auriverde ne représentent que 0,87 % de nos ventes totales, ce qui fait du Brésil notre 21e client dans le monde ? mais le premier en Amérique latine?! ?, considérer que l'histoire commune de nos deux pays ne se résume pour l'instant qu'à quelques mémorables passes d'armes footballistiques ne fait pas réellement figure de scandale. Un fait regrettable sachant que le Brésil est la dixième puissance économique mondiale.Souhaitant profiter de l'engouement suscité par l'événement culturel que constitue « L'année de la France au Brésil » qui débutera demain pour se clore le 15 novembre, Ubifrance souhaite donc renforcer les échanges franco-brésiliens en augmentant la présence des entreprises françaises dans les salons et les manifestations commerciales qui se dérouleront au pays de Pelé.Son plan d'attaque qui sera présenté demain se décline ainsi?: « Présenter l'image d'une France nouvelle dans toutes ses dimensions de modernité, à travers la recherche, l'innovation, la créativité, le design », explique Ubifrance. Trois thématiques fortes sont dégagées?: « le futur de l'art de vivre à la française », c'est-à-dire la maison intelligente durable, l'architecture, la décoration, le design?; la « mobilité, le transport, la logistique et l'aménagement urbain » ; « la France qui innove au service de l'homme », via la santé, les biotechnologies, le nucléaire, les nanotechnologies entre autres.Au total, ce sont plus de 40 projets majeurs dans la sphère économique, notamment les « Espaces France » (lire ci-contre) qu'Ubifrance et le réseau des missions économiques au Brésil se sont engagés à porter et financer en grande partie, permettant ainsi à près de 500 entreprises, en grande partie des PME, de faire le déplacement cette année. Au total, l'objectif pour 2009 fixé par Bercy et Ubifrance est de susciter l'intérêt et la mobilisation d'un millier d'entreprises françaises pour le marché brésilien. F. Pi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.