Les États-Unis sous la menace du plan Obama

La révolution culturelle vécue par la pharmacie n'épargne pas le premier client mondial du secteur. D'une valeur de 315 milliards de dollars, le marché américain représente 43 % du total du chiffre d'affaires de l'industrie, selon le cabinet Bionest. Mais les mesures prises par Barack Obama, qui visent à « permettre aux consommateurs américains d'économiser 50 milliards de dollars », vont remettre en cause cette manne financière pour les labos. Importation de médicaments moins chers, recours aux biosimilaires (génériques de médicaments issus de la biotech), hausse des rabais pour les populations démunies... Les laboratoires américains devraient être les plus touchés, avec des baisses de marges brutes pouvant aller jusqu'à 10 points. A. T.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.