Darcos se voit encore actif ? jusqu'en 2010

 |   |  313  mots
« 2009 va être une année riche pour l'Éducation nationale ! Ceux qui disent que je vais plier bagages vont être déçus. » Xavier Darcos a tenu hier, lors du coup d'envoi de son « programme d'action 2009 », à faire taire les rumeurs qui le donnent partant après le raté sur la réforme du lycée. Certes, sa lettre de mission est « presque achevée », mais elle « s'applique à une politique beaucoup plus large », a-t-il insisté. Pour preuve, les nouveaux chantiers annoncés hier.Des chantiers qui semblent aussi destinés à renouer les liens avec des parents et des élèves qui lui sont hostiles. On l'a accusé de remettre en cause la maternelle ? Il renforce sa spécificité (formations, pôles pédagogiques?). L'orientation est critiquée et peu égalitaire (« La Tribune » du 21 janvier) ? De nouveaux services vont voir le jour, sous l'égide de l'Onisep, que le nouveau directeur Pascal Charvet est chargé de rénover (plate-forme téléphonique et Internet, action des conseillers d'orientation renforcée). La lutte contre l'absentéisme va se traduire par le recrutement, d'ici au mois de mars, de 5.000 médiateurs (emplois aidés issus des 100.000 annoncés dans le cadre du plan de relance) qui interviendront dans les 100 établissements les plus difficiles. Et une 31e académie virtuelle va être créée, à la rentrée 2009, pour permettre l'accès en ligne aux cours.la région comme objectif« Ce que je veux, c'est plus de justice sociale », a martelé Xavier Darcos, histoire de disputer ce thème à Richard Descoings et Martin Hirsch que Nicolas Sarkozy a respectivement nommés sur le lycée et la jeunesse. Pour autant, lâche-t-il au détour d'une phrase, il s'agit d'un programme de « quelques mois ». De quoi tenir en 2009. En 2010, l'ancien maire déchu de Périgueux devrait s'investir dans la conquête de la région Aquitaine. C. J.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :