Royal Bank of Scotland bientôt divisée en trois entités  ?

 |   |  216  mots
Royal Bank of Scotland (RBOS) a gagné 9,8 % en Bourse hier, à la suite de fuites sur le plan de restructuration qui doit être présenté jeudi, quand ses résultats annuels seront publiés. Selon plusieurs journaux britanniques, la banque, détenue par Downing Street à 70 %, doit annoncer la création d'une large structure séparée, où seront placés tous ses actifs jugés non stratégiques. Le « Daily Telegraph » affirme que la banque sera divisée en trois entités. La première comprendra le c?ur de l'entreprise, notamment les banques de détail en Grande-Bretagne et aux États-Unis. La deuxième sera composée d'actifs à vendre, notamment la banque d'investissement venant d'ABN Amro (à l'exception d'une partie en Asie). La troisième sera composée d'environ 200 milliards de livres (230 milliards d'euros) d'actifs toxiques, qui seraient assurés par le gouvernement. Les premiers détails du plan de garantie des actifs toxiques mis en place par Downing Street doivent en effet prendre place le même jour. Stephen Hester, qui a succédé à Fred Goodwin en fin d'année à la tête de RBS, espère ainsi redresser la banque et rembourser le plus rapidement possible la participation du gouvernement. Le plan prendrait cependant entre trois et cinq ans à mettre en place.E.A., à Londres

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :