Renault : des difficultés dans l'alliance russe

1 mn

cite>Renault lâche du lest chez le constructeur automobile russe Avtovaz (Lada). Il a accepté hier de « russifier » la direction de son partenaire, dont il détient 25 % du capital. Le nombre d'expatriés français devrait diminuer. « Nous laissons davantage l'opérationnel à la partie russe », précise Renault, tout en affirmant que « le partenariat stratégique n'est pas remis en cause ». Le groupe au losange n'envisage en tout cas aucun rapprochement entre Avtovaz et d'autres constructeurs locaux pour former une industrie nationale, comme le souhaitent certaines sphères politiques russes. Page 14 et éditorial page 9

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.