TGV Est  : le tronçon Metz-Strasbourg n'est toujours pas financé

1 mn

ferroviaireLe financement de la deuxième phase de la ligne à grande vitesse (LGV) Est, qui doit relier Baudrecourt, au sud de Metz, à Vendenheim, dans la banlieue de Strasbourg, n'est toujours pas bouclé. Une « réunion de travail », initialement présentée comme décisive, s'est tenue hier au ministère des Transports, sans qu'un accord soit conclu. Un nouveau rendez-vous est fixé le 9 juillet, dont le ministère espère qu'il sera conclusif.création de 6.500 emploisLa Fédération nationale des travaux publics (FNTP), regroupant les entreprises du secteur, est très attentive à ce projet, qui doit générer près de 2 milliards d'euros de travaux en prolongeant de 160 km les 300 km de LGV déjà en service entre Paris et Baudrecourt. Selon elle, plus de 6.500 emplois directs et induits seront créés ou préservés pendant les cinq ans du chantier. Si l'accord n'était pas conclu avant l'été, cela signifierait qu'aucun grand chantier d'infrastructure ne démarrerait avant 2011. La région Champagne-Ardenne ferait pression en refusant d'apporter les 28 millions d'euros qui lui sont demandés, l'État n'ayant de son côté pas honoré ses engagements d'électrification de la ligne ferroviaire Paris-Troyes (45 millions). S. Sa.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.