L'image des établissements bancaires a peu pâti de la crise

2 mn

Qui a dit que les banques avaient une mauvaise image ? Certainement pas les jeunes diplômés. À commencer par ceux qui viennent de terminer leur cursus au sein des grandes écoles de commerce et qui classent spontanément en tête de leurs entreprises préférées BNP Paribas et Société Généralecute; Générale. À l'évidence, la crise et la responsabilité qu'on leur fait porter n'ont pas affecté le pouvoir d'attraction des banques. Il est vrai, et les étudiants en ont sans doute conscience : les banques embauchent. Sur les cinq dernières années, elles ont recruté en moyenne 35.000 personnes par an, dont près des deux tiers sont des jeunes diplômés. La crise a bien des effets sur quelques métiers spécifiques (la banque d'investissement, la gestion d'actifs), mais elle affecte moins le gros des troupes, à savoir les réseaux qui emploient les trois quarts des effectifs. Ainsi, Société Généralecute; Générale va recruter 2.000 personnes cette année et BNP Paribas entend embaucher 1.500 jeunes diplômés contre 2.400 l'an dernier. Pourquoi les jeunes continuent-ils à regarder les banques comme des employeurs dignes de confiance alors que les Français ne portent guère les banques dans leur c?ur ? D'abord parce qu'elles recrutent aussi bien des bac + 2/+ 3, que des bac + 4/+ 5 (42 % chacun). Les étudiants issus des meilleures écoles savent aussi que ces employeurs leur offriront une carrière où ils pourront exercer des métiers variés un peu partout dans le monde. Ils n'ignorent pas non plus que les banques dépensent 4 % à 6 % de leur masse salariale pour la formation continue. Par ailleurs, outre la possibilité d'être en contact permanent avec des tiers (la moitié des effectifs sont des commerciaux), le secteur offre des conditions de travail favorables et des rémunérations plutôt attractives. G. L. S.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.