La course à l'adhésion commence à lasser la population

 |   |  330  mots
Si la Turquie reste déterminée à entrer dans l'Union européenne (lire ci-dessus), son gouvernement semble avoir de plus en plus de mal à convaincre l'opinion publique du bien-fondé d'une telle stratégie. « Comment faire accepter certaines réformes impopulaires par la population si ce n'est pas dans le but d'adhérer à l'Union européenne ? » glisse-t-on ainsi dans les allées du pouvoir, à Ankara. En retirant la carotte, la France s'assurerait ainsi que la Turquie ne puisse pas poursuivre ses efforts en vue d'une adhésion? En tout cas, les hommes d'affaires turcs, en particulier ceux que l'on a appelé les « Tigres d'Anatolie », ne semblent pas obsédés par une adhésion. Au passage, ils relativisent les avantages économiques escomptés. « Nous avons déjà un accord douanier. Nous exportons dans l'Union sans difficultés », précise Ömer Ender Gülsen, le patron d'une entreprise de jeans, Orta Anadolu, située à Kayseri. soutien de l'ue refus髠D'ailleurs, une adhésion induirait certes une hausse du niveau de vie, mais également une augmentation des impôts et des salaires. De quoi rendre nos exportations moins compétitives », ajoute-t-il. « Au-delà du fait que mes ingénieurs n'auraient plus besoin d'un visa, très difficile à obtenir, ce n'est pas pour moi que je souhaite l'adhésion, c'est pour que mes enfants vivent dans une démocratie », déclare de son côté Engin Gozukücük, le patron de Gozukücük Makina, qui fabrique des câbles et des fibres optiques en Anatolie. « Or au lieu de nous aider à consolider notre démocratie, l'UE nous refuse son soutien », relève Asaf Savas Akat, professeur d'économie à l'université Bilgi, à Istanbul. « S'ils veulent faire bonne figure en public, en privé, la frustration des Turcs à l'égard des gouvernements de l'Union est palpable. Ils rappellent d'ailleurs que c'est l'Europe et sa population vieillissante qui auront bientôt besoin de la Turquie, de sa main-d'?uvre et de son marché intérieur.Lysiane J. Baudu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :